Actualité & Publications

01

Majorations des cotisations sociales
A partir du 1er janvier 2020, les majorations légales de cotisations sociales d'indépendant ne seront plus déductibles au titre de frais professionnels.  En revanche, les cotisations ordinaires resteront déductibles.

02

Pas de cotisations sociales sur les passerelles.

Si vous avez bénéficiez d'un droit passerelle, les autorités ont revu leur position et confirment que tant le droit de passerelle classique que celui de soutien à la reprise ne seront soumis aux cotisations sociales de travailleur indépendant.

 

03

Parrainez un ami et nous vous en serons reconnaissant.

Apportez-nous un nouveau contrat ou recommandation et lors de la première facturation de votre filleul un crédit de 50 € sera déduit de votre facture.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

En vous remerciant de votre fidélité.

04

Mesures de soutien dans le cadre du coronavirus (covid-19)

Les entreprises qui rencontrent des difficultés financières suite à la propagation du coronavirus peuvent demander des mesures de soutien au SPF Finances.

Ces mesures de soutien doivent donner de la marge de manœuvre financière afin de permettre aux redevables de surmonter leurs difficultés financières passagères.

05

La vie d'un indépendant n'est pas toujours facile.
Courage, persévérance et résilience sont leur force. La satisfaction et encouragements des clients leur moteur. Malade ou en forme, ils toujours sur le terrain sans compter leurs heures.

06

TVA - ACOMPTE

Suppression de l’acompte de décembre

Les acomptes de décembre. Si votre société est redevable de la TVA pour le dernier trimestre ou le dernier mois d’une année, celle-ci doit être payée au plus tard le 20.01 de l’année suivante, mais elle doit verser un acompte au plus tard le 24.12. Il en va de même pour le précompte professionnel du dernier trimestre d’une année ou de la première quinzaine de décembre (déclarants mensuels).

Supprimés ! En 2020, les entreprises ont été exceptionnellement dispensées de cet acompte, en raison du coronavirus. D’après un avant-projet de nouvelle loi «Corona», qui sera bientôt approuvé par le Parlement, cette suppression deviendra permanente à partir de 2021. L’acompte de décembre sera en outre aussi supprimé pour le précompte professionnel.